Veuillez prendre note que nos bureaux sont fermés aujourd'hui à l'occasion de la Journée nationale des patriotes. Notez que vous pouvez effectuer votre réservation en ligne en tout temps.
< Retour au blogue

Faites un voyage historique avec Tours Amérique!

26 février 2019

L’une est la capitale de la Nouvelle-Angleterre, l’autre celle du pays en entier. Ces deux villes possèdent plusieurs attraits qui font d’elles des destinations très prisées par leur histoire respective. Ensemble, de par leurs agglomérations urbaines qui se rejoignent, ces deux villes délimitent la première mégalopole du monde, que l’on appelle BosWash. Voici donc quelques informations intéressantes sur les villes de Boston et de Washington.

Boston – L’une des plus vieilles villes des États-Unis

Fondation
C’est en 1630 que l’on fonde les premiers vestiges de la ville que l’on appelait à l’époque Baston. En plus de se développer rapidement grâce à son port, la ville de Boston s’impose comme capitale intellectuelle de la Nouvelle-Angleterre grâce à la fondation de la première université d’enseignement supérieur du pays.

Harvard
Cette université privée fut fondée en 1636, seulement 6 ans après la fondation de la ville de Boston. Harvard est le plus vieil établissement d’enseignement supérieur des États-Unis et il fait partie de la ligue Ivy (Ivy League), qui regroupe non seulement les plus anciennes universités, mais également les plus prestigieuses. C’est également elle qui a le plus petit taux d’admission avec 5,2% contrairement à certaines qui peuvent aller jusqu’à 10%.

Architecture coloniale

Vous remarquerez que la ville de Boston se démarque de plusieurs villes américaines de par son architecture coloniale. Plusieurs édifices de l’époque coloniale ont été conservés et inclus dans le paysage urbain de la ville. Cela donne souvent des vues panoramiques hors du commun. De plus, contrairement à des villes comme New York, les rues ne sont pas faites en quadrilatères. Cependant, comme la métropole des États-Unis, elle possède un jardin public au centre de sa ville, le parc de Boston (Boston Common). Jusqu’à 1960, le code de l’urbanisme interdisait la construction de grandes tours de bureaux, ce qui fait que la ville n’a pas un grand nombre de gratte-ciels contrairement aux autres grandes villes des États-Unis.

Washington – Capitale des États-Unis

Fondation

La ville de Washington a été fondée en 1791 et doit son nom au premier président des États-Unis, George Washington. D’ailleurs, vous pourrez justement observer la sculpture de son visage sur le mont Rushmore, lors de notre forfait de Yellowstone à Vegas. Toutefois, Washington est devenue la capitale américaine seulement en 1800.

Paysage urbain

Comme c’était le cas pour Boston avant 1960, la construction de gratte-ciels est interdite dans la ville de Washington, ce qui lui confère un paysage urbain de faible hauteur. Contrairement à la croyance populaire, les bâtiments ont pour hauteur maximale la largeur de la rue adjacente plus 20 pieds; alors que plusieurs croient que le Capitole ou le monument Washington sont les bâtiments barèmes. Grâce à cela et à la présence de plusieurs parcs, Washington possède un paysage urbain très aéré. En tant que capitale, Washington est le siège de plusieurs institutions américaines soit la Maison-Blanche, le Capitole, la Banque mondiale, pour ne nommer que ceux-là, mais on y retrouve également la prestigieuse université de Georgetown et la Bibliothèque du Congrès. Cette dernière est la plus grande bibliothèque au monde.

Monuments mémoriaux

Comme Washington est la capitale des États-Unis, elle y abrite plusieurs monuments en l’honneur d’événements ou de personnes ayant marqué l’histoire du pays. Le Lincoln Memorial, construit en l’honneur d’Abraham Lincoln, est également assez impressionnant de par son architecture grecque et par l’immense statue représentant Lincoln lui-même, à l’intérieur. Il semblerait même que les mains de la statue, haute et large de 6 mètres, représentent en fait les initiales du 16e président des États-Unis en langage des signes et que l’arrière de la tête de la sculpture représenterait le visage du chef des armées confédérées, Robert E. Lee. On peut voir ce monument dans plusieurs films dont Forrest Gump, La Planète des singes et La Nuit au musée 2.

Si l’histoire américaine vous passionne et que vous préférez visiter des villes américaines aux paysages coloniaux, ces deux destinations sauront vous charmer autant par la beauté de leurs monuments historiques que par l’ambiance qui y règne.


Commentaires

Il n'y a aucun commentaire pour le moment.

Vous devez être connecté pour commenter cet article.