< Retour au blogue

Newport et les Kennedy

11 octobre 2018

Newport, cette petite ville côtière de la Nouvelle-Angleterre dans le Rhode Island, séduit par ses résidences cossues et son charme anglais. Celle que l’on appelle “The City by the Sea” (la ville au bord de la mer) a été marquée par le passage d’un couple légendaire qui a conquis et fascine toujours l’Amérique : Jacqueline (né Lee Bouvier) et John F. Kennedy. De la station navale, à l’église Saint-Marie, en passant par le “Newport Country Club” et le “Hammersmith Farm”, les Kennedy ont fait de Newport un endroit mythique de par leur présence au fil du temps. Un coup d’oeil à ces endroits qui se souviennent encore d’eux.

Le “Naval Station” de Newport

Spécialisé dans les stratégies de guerre navale, le U.S. Naval War College situé sur la base naval de Newport fut dès son inauguration, à la fin du 19e siècle, un véritable laboratoire pour le développement de plans de guerre et d’opérations maritimes. John F. Kennedy, qui fut d’abord recalé dans l’armée de terre lorsque qu’il tenta de joindre les rangs de l’armée américaine, eut la chance d’y faire ses classes lorsqu’il fut enfin accepté dans la marine en 1941. Souffrant de graves problèmes de dos, c’est son père alors ambassadeur des États-Unis en Grande-Bretagne, qui tira quelques ficelles afin de permettre à John de suivre les traces de son frère aîné. C’est d’ailleurs lors d’une mission dans le Pacifique, en janvier 1943, alors qu’il commandait un torpilleur qui fut pris d’assaut par un navire japonais, que le futur Président des États-Unis commis un acte de bravoure pour lequel il fut honoré. C’est avec courage que le lieutenant John Fitzgerald Kennedy sauva la vie d’un de ses équipiers en nageant pendant pas moins de cinq heures jusqu’à toucher terre, tout en tirant son compagnon d’armes par sa veste de survie à l’aide de ses dents. Cette épopée lui vaudra la médaille de la Navy et du Marine Corps pour conduite “extrêmement héroïque”.

L’Église et Sainte-Marie et le Hammersmith Farm

C’est à l’hôtel Omni Parker House de Boston que Kennedy fait “la grande demande” à la celle qui allait devenir la future première dame et qui portait alors le nom de Jacqueline Lee Bouvier. Le couple fit connaissance à Washington lors d’un dîner à l’époque où Jacky travaillait comme journaliste-photographe pour le Washington Times Herald et que John venait tout juste d’être nommé Sénateur du Massachussett. En 1953, soit deux ans plus tard, ils unissaient leur destinée à l’Église Saint-Marie de Newport. Selon les différentes sources, entre 600 et 700 personnes issues de la haute société assistèrent à la cérémonie et plus de 1000 invités pris part à la réception qui eu lieu, par la suite, sur le domaine du “Hammersmith Farm”. Ce luxueux manoir de style victorien appartenait au beau-père de la marié, un richissime marchand que sa mère épousa en secondes noces. Sept ans s’écoula avant que John F. Kennedy ne devienne le plus jeune président de l’histoire des États-Unis. Si le couple s’installe officiellement à Georgetown, un quartier cossu de Washington, c’est à Newport qu’ils viennent se ressourcer pendant les mois d’été. Rapidement, la “Hammersmith Farm” où ils séjournent régulièrement fut rebaptisée “The Summer White House” durant les courtes années pendant lesquelles John fut président.

Le “Newport Country Club” et la Coupe de l’America

Le sport fait partie intégrante de l’histoire de Newport et a longtemps contribué à son développement et à son identité. En effet, les premiers tournois majeurs du tennis et du golf professionnels ont eu lieu sur ses terres. Toutefois, c’est sur la mer que le 35e président des États-Unis contemplait et pratiquait ce qui était pour lui l’une des plus belles disciplines sportives : la voile. À partir de 1930 et ce, pour plus d’un demi-siècle, le rendez-vous le plus attendu de l’été à Newport était la course qui permettait au vainqueur de remporter la fameuse “America’s Cup”, un des plus vieux trophées sportifs du monde. Bien qu’il était également membre en règle du prestigieux “Newport Country Club” où le golf est à l’honneur depuis 1893, John entretenait une véritable passion pour la voile. Newport, surnommée “The Sailing Capitale of the Word” (la capitale mondiale de la voile), était pour lui l’endroit rêvé pour assister à ces fameux duels où s’affrontaient les plus grands clubs internationaux. En 1962, l’Australie participe pour la première fois à la célèbre compétition et c’est lors de cette édition que John F. Kennedy fit un discours qui passa à l’histoire :

Suite à cet exposé inspirant, le couple présidentiel pris le large à bord de leur yacht privé afin d’admirer la compétition qui se solda par la victoire du New-York Yacht Club sur les australiens.

Il va sans dire que l’aura des Kennedy habite et habitera pour toujours la ravissante ville de Newport. La « Hammersmith Fram » y est encore présente et l’Église “St-Mary’s” fait désormais partie du patrimoine protégé de la région. De plus, il est toujours possible de faire partie de l’élite du « Newport Country Club » ou encore d’assister à de magnifiques courses de voiliers sur les larges de la côte (America’s Cup World Series de 2012). Vous désirez suivre les traces de ce couple “royal” américain le plus adulé de l’histoire des États-Unis? Sautez vite dans le prochain autocar en route vers Boston et les Châteaux afin de découvrir cette ville inoubliable qu’est Newport. Nous avons aussi un forfait pour Noël!


Commentaires

Il n'y a aucun commentaire pour le moment.

Vous devez être connecté pour commenter cet article.