L'histoire des sorcières de Salem, vous connaissez?

3 octobre 2017

Laissez-moi vous raconter un peu d’histoire…

Même si, de nos jours, les sorcières ont perdu de leur côté effrayant, on en avait réellement peur dans les années 1600. L’histoire des sorcières a débuté à Salem, un village voisin de Boston. Certaines jeunes femmes avaient des comportements étranges… Elles figeaient, tombaient par terre en ayant des convulsions et se cachaient derrière les meubles en hurlant. Il n’en fallait pas moins pour que les voisins croient qu’elles étaient « possédées ». Un médecin était même convaincu que les symptômes avaient une origine surnaturelle…

Plus qu’une simple histoire de sorcières

L’exagération des accusations et les nombreux « procès » intentés en 1692 ont mené à la pendaison de 19 femmes et hommes ainsi qu’à l’emprisonnement d’un bien plus grand nombre. Selon les historiens, les habitants de l’époque croyaient réellement au démon, et ce, de façon complètement démesurée.

The House of the Seven Gables

The House of the Seven Gables, « La maison aux sept pignons »… Peut-être que ce nom vous sonne une cloche. Cette demeure, construite en 1668, est située à Salem et a été rendue célèbre par l’auteur de romans Nathaniel Hawthorne. Dans son roman gothique éponyme publié en 1851, la maison est une résidence hantée : activités interdites, séances de sorcellerie et morts inexpliquées font partie du quotidien…

Nathaniel Hawthorne a modifié son nom de famille afin d’éviter d’être associé à son arrière-arrière-grand-père, John Hathorne, l’un des juges aux procès des sorcières de Salem. John Hathorne est le seul juge qui ne regretta jamais les actions qu’il a commises lors des célèbres procès. L’ironie a fait en sorte que John Hathorne soit enterré au même endroit que les victimes, le cimetière Old Burying Point. Nathaniel Hawthorne n’aura donc pas réussi à se dissocier de son aïeul, puisque l’anecdote est encore amplement racontée aujourd’hui.

Une destination à découvrir

Même si, aujourd’hui, la ville de Salem est connue davantage pour ses histoires de sorcières, il ne faut pas oublier qu’elle fut construite par une société de pêcheurs, en 1626. Saviez-vous qu’elle a déjà été la ville la plus importante de la côte est? En effet, de là était exportée une grande quantité de morue vers l’Europe, et c’est aussi là que le commerce entre la Nouvelle-Angleterre et la Chine se développa. Enfin, de nombreux restaurants de fruits de mer, reconnus pour la fraîcheur de leurs produits, s’y sont établis.

En se baladant dans les rues de Salem, il est possible d’apercevoir de nombreux musées dédiés aux sorcières et des bâtiments rappelant le 17e siècle. Plusieurs commerces y ont élu domicile il y a plusieurs dizaines d’années déjà. D’ailleurs, la plus ancienne compagnie de bonbons en Amérique du Nord, la Ye Olde Pepper Candy Company, qui a été fondée en 1806, est située à Salem. Le premier bonbon vendu aux États-Unis, le Gibralter, y est encore fabriqué aujourd’hui.

Intriguant, n’est-ce pas? Découvrez-en davantage en embarquant avec nous vers Boston et Salem, forfait offert les 20 et 27 octobre 2017.

À découvrir aussi : Boston et les Châteaux et Boston, Vin et Châteaux.

Commentaires

Il n'y a aucun commentaire pour le moment.

Vous devez être connecté pour commenter cet article.