< Retour au blogue

Des destinations réinventées pour un automne haut en couleur

28 août 2018

Après la frénésie de l’été et la folie des vacances, vient la rentrée qui amène avec elle la saison des citrouilles. C’est alors l’automne qui s’installe et qui nous rappelle que nous allons doucement revenir à nos chandails de laine et nos petits plats réconfortants. Qu’à cela ne tienne, nos envies de voyager, elles, résistent à l’envolée du beau temps! Exit « palmiers et bananiers », l’automne est la saison idéale pour prendre la route, le temps d’un week-end. Outre le climat plus tempéré, il y a plusieurs avantages à voyager pendant la saison automnale. En voici quelques-uns.

Découvrir une ville sous son vrai jour

L’été, c’est la haute saison touristique. Bien qu’il soit plus facile de se libérer et de prendre le large grâce à des congés bien mérités, il n’en reste pas moins que nous ne sommes pas les seuls à penser de cette façon. En saison estivale, les destinations les plus prisées sont envahies par l’ « homo voyagus » communément appelé : touriste. Il devient alors ardu de trouver un petit coin tranquille afin de profiter de moments contemplatifs souvent nécessaires lorsqu’on désire vraiment s’imprégner de l’âme d’une ville. L’automne venu, ces endroits de prédilection reprennent leur rythme habituel et redeviennent plus accessibles. Qui n’aimerait pas vivre à Times Square sans avoir à prendre un bain de foule étourdissant? Ou observer les New-Yorkais se rendant au boulot entre le métro et le dodo? Ou encore, s’asseoir dans Central Park afin d’admirer en toute tranquillité les arbres dans leurs habits d’automne? Sans oublier bien sûr les nombreux joggeurs faisant leur parcours quotidien? Parce qu’une ville ne se résume pas qu’à ses attraits touristiques, on se doit de la visiter hors-saison afin d’en savourer pleinement toutes les nuances.

Retour sur les bancs d’école… en autocar!

Après le laisser-aller des vacances, il est temps de remettre notre cerveau en marche. On le sait, voyager c’est aussi l’occasion d’apprendre et de s’intéresser à d’autres cultures. Quel meilleur moment que la rentrée pour s’offrir un cours d’histoire interactif! Pour ce faire, pas besoin de pupitre ni même de tablette, il n’y a rien de mieux pour apprendre que l’immersion totale. On remplace donc l’autobus scolaire par un luxueux autocar et nous voilà en route vers la destination de notre choix. Évidemment, on se doit d’être accompagné d’un guide passionné qui a pour objectif de nous faire découvrir les secrets des grandes villes. Qui dit histoire, dit aussi politique. Dans ce domaine, nos voisins du Sud ont depuis longtemps captivé le monde entier, que ce soit par leurs affaires publiques ou par leurs présidents tous aussi fascinants les uns que les autres. Pour les mordus de politique américaine, une escapade dans la capitale s’impose. Washington et ses illustres monuments auront tôt fait de rafraîchir vos notions d’histoire et de vous offrir une rentrée politique automnale aux premières loges.

Un voyage thématique qui donne des frissons

Si certaines destinations sont reconnues pour attirer les touristes à des périodes bien précises de l’année, comme New-York lors des Fêtes de fin d’année et Ottawa pendant le Festival des tulipes, d’autres plutôt méconnues du public n’en sont pas moins attrayantes… voire même hallucinantes! Si l’on voit apparaître de nouvelles attractions telles que les marchés hantés offertes entre autres à Toronto, Ottawa et Kingston, c’est à Boston qu’on se donne rendez-vous pour la fête la plus grisante de l’année soit Halloween! Berceau de l’Indépendance, Boston est une ville qui a beaucoup à offrir. Par contre, c’est sa voisine Salem qui donne vraiment la chair de poule. Du Musée des sorcières au cimetière Old Burying Point, cette ville a tout pour satisfaire les amateurs d’horreur et d’épouvante. Une virée de ville en ville, qui n’a rien à envier à nos soirées traditionnelles d’Halloween.

Entre les parfums d’automne, l’histoire américaine et les sorcières de Salem, la saison des vendanges se révèle riche en occasions de partir à l’aventure. Il ne faut donc pas avoir peur d’échanger nos sandales estivales pour des bottes de pluie et aller explorer à nouveau nos destinations préférées afin de découvrir leur vrai visage. Comme on dit en anglais « Trick or treat »? À vous de choisir, la table est mise!


Commentaires

Il n'y a aucun commentaire pour le moment.

Vous devez être connecté pour commenter cet article.